Actualités

La faune et la flore en open space

Part 1. Et si les plantes étaient nos nouveaux coéquipiers ?

9 juillet 2024
La faune et la flore en open space

Imaginez ceci : vous arrivez au bureau un lundi matin, café à la main, encore à moitié endormi. Vous vous asseyez à votre poste, et à côté de vous, Gérard, le ficus, semble déjà en pleine forme, les feuilles bien dressées. Oui, vous avez bien lu. Gérard est une plante. Et il pourrait bien devenir votre meilleur collègue.

Qui aurait cru que les plantes seraient les nouveaux héros de nos open-spaces ? Après tout, ils ne se plaignent jamais de la climatisation, ne monopolisent pas la machine à café, ni les cabines acoustiques pendant les réunions Zoom. Et en plus, ils travaillent dur jour et nuit pour purifier notre air. 

Vous vous demandez peut-être comment une plante peut rivaliser avec vos collègues humains.
Laissez-moi vous parler des avantages insoupçonnés d'avoir des coéquipiers feuillus.

L’intégration des plantes en open space transforme les espaces pour qu’ils soient non seulement fonctionnels, mais aussi revitalisants, visant à améliorer le bien-être des employés tout en répondant aux exigences croissantes de durabilité et de qualité de vie au travail.

Plusieurs bienfaits se démarquent particulièrement : l’amélioration de la qualité de l’air, la réduction du stress, et l'augmentation du bien-être et de la productivité.

Amélioration de la qualité de l'air

En raison de la concentration élevée de personnes et de l'utilisation d'équipements électroniques, les open-spaces peuvent souffrir d'une qualité d'air réduite. 

Des études récentes ont démontré qu’avoir des plantes dans son espace de travail améliorerait significativement cette situation, en agissant comme des filtres naturels. Les plantes absorbent le dioxyde de carbone et libèrent de l'oxygène, tout en réduisant les niveaux de certains polluants courants tels que le benzène et le formaldéhyde (composés organiques volatiles, tous deux contenus dans les produits d’entretien, papeterie, encres et adhésifs, cosmétiques et textiles). 

Une étude de la NASA menée en 2007 a conclu que les plantes peuvent éliminer jusqu'à 87 % des polluants dans l'air en seulement 24 heures, incluant les composés organiques volatils (COV) et divers autres polluants comme les particules fines, les nitrates et les sulfates. Cette capacité des plantes à purifier l'air est essentielle dans les environnements intérieurs où la concentration de polluants peut être deux à cinq fois plus élevée qu'à l'extérieur.

De plus, les plantes contribuent à maintenir un niveau d'humidité optimal, ce qui est crucial pour le confort et la santé des occupants de ces espaces. En régulant naturellement l'humidité de l'air, elles aident à contrôler la propagation des germes tels que les bactéries et les virus, y compris des agents pathogènes dont notamment ceux responsables du COVID-19. 

Cette capacité des plantes à agir comme des purificateurs d'air naturels et à améliorer la qualité environnementale fait d'elles des alliées précieuses pour créer des open-spaces plus sains et plus agréables à vivre et travailler.

L'impact positif des plantes sur le bien-être, le stress, et la productivité

D’après une étude du baromètre Edenred-Ipsos (baromètre du bien-être au travail) 96% des Français déclarent que le contact avec les plantes et les végétaux est un aspect important de leur équilibre quotidien professionnel. 

Des études menées par des scientifiques internationaux montrent que lorsque des plantes sont placées dans un milieu de travail, les employés sont plus productifs dans cet espace, se sentent mieux et ont une pression artérielle plus basse.

Platan, acteur clé de la végétalisation des espaces, à conduit une étude montrant que l'ajout de plantes vertes dans des espaces intérieurs a été associé à une augmentation de 15% du bien-être des salariés. 

De plus, 83% des jeunes diplômés expriment une préférence marquée pour travailler dans des espaces végétalisés.

Ces espaces verts intérieurs favorisent une atmosphère de travail plus détendue et harmonieuse, essentielle dans un contexte où le stress professionnel affecte un quart des actifs français, certains se décrivant même en état d'« hyperstress », ce qui constitue un risque pour leur santé.

Ainsi, intégrer la flore dans les open-spaces ne relève pas seulement de l'esthétique, mais améliore également l'environnement de travail, la santé, le bien-être des employés et la performance globale de l'organisation. 

Ces avantages font des espaces verts intérieurs une solution gagnante pour des environnements de travail plus sains et productifs.

Ainsi, l'intégration de la flore représente une stratégie innovante pour améliorer la qualité de vie des employés.

L’aménagement de l’espace est primordial pour garantir bien être et productivité, on peut donc utiliser les plantes pour la pollution de l’air, les cabines acoustiques pour la pollution sonore, et la semaine prochaine, nous partirons à la rencontre de Patapouf, le chien qui apporte de la bonne humeur en open space ! 

Actualités, presse et autres nouveautés chez leet design

5 coworking à ne pas rater à Paris !

Voici nos coups de coeur dans la capitale...

Phone booth bureau, une solution incontournable en open-space ?

Et si les cabines acoustiques étaient la clé du bourdonnement continu...